Quand l’exercice de Théâtre IV : le texte comme un objet graphique à déplier

10/10/13

Les oiseaux exotiques grouillent et se frottent les babines comme les oreilles.
Passe le clap par le regard sous forme d’un ballon.
Tisse la soie, rends-toi léger et tends vers les étoiles pour aller les chercher quand elles passent devant tes yeux. Dépose ton poids.

Maintenant, le texte est un objet graphique à déplier : observe les liaisons, les diérèses (vi-o-lence, pa-ti-en-ce…), les e muets (blancs ou caducs), garde l’unité du paragraphe, soutiens la phrase jusqu’au bout. Tiens le e comme son institué, vois ses amuïssements. Ecoute les retours à la ligne comme une machine à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *