Trois variations sur l’orage.

12/08/15

Force brute et musicale,
L’orage déchire de son rire jaune la nuit étendue.

************
L’orage gronde de son rire blanc.

************
Stroboscopie orageuse d’une nuit d’août qu’on croirait d’octobre,
Prélude d’une montée des marches funèbres :
Partout la guerre, la transhumance de la misère et nos enfantillages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *