Le feu nouveau.

25/05/17

Au travers le bruit des portiques,
Les talons des femmes insectes :
Fétiches hystériques.
Paris m’ennuie.
J’attends le crépitement du feu nouveau qui viendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *