Laminaire 3/5 dite ATA

20/06/13

ton image est son Œil enfin il n’y croit pas
Ni l’ovale bras exquis Sous sa bouche imparfaite sa figure son cou jamais acquis Et ton étrange buste c’est l’adorable nuage d’empreintes
la-bas ses travers vont serrer les croix c’est comme un peu de toi quand elle croit mener, mes canotier
où est celle qui est ta vie ?
Un pas de plus et le bonheur me broie
quand l’homme Reconnais Sa grand force il divorce d’une faiblesse
il n’a Rien vu ni amour Ni personne jusqu’à -toi
Et Voici Ouvrir Ton chapeau à cœur douloureux
Voici un cœur adoré heureux de cette ombre sonnez le il bat

***********

Aragon, il n’y a pas d’amour heureux, 1944.
Elsa Triolet, les proverbes d’Elsa.
Guillaume Apollinaire, calligramme, poème à Lou, 1915.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *