J’ai le goût du voyage.

18/06/15

Combien d’hommes, de joie, ont pleuré pour toi
Et moi au souvenir de notre sarabande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *