Il y a des mots.

29/06/18

Il y a des mots que je ne peux plus dire, qui sont devenus inutiles.
Ce n’est pas qu’ils n’ont plus de sens mais ils ne peuvent plus être reçus.
Le récepteur n’en a plus ni envie, ni besoin. Il en est saturé ou peut-être en a-t-il peur.
Peut-être aussi ne peut-il simplement pas me répondre ou pire encore, peut-être n’y a t-il plus de récepteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *