Côte côte

17/07/17

Parure,
Écriture,
Trompe-l’œil.
Moi et mon oubli, côte côte
Et malgré tout, l’amour d’elle.
Entendons-nous bien
Au-delà des apparences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *