À l’automne.

13/01/16

À l’automne, la terre est sourcilleuse.
Et, je n’arrive pas à prendre congés de l’ennui des Hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *