Mémoire des corps #22

Danser avec l’empreinte de l’autre.
Mémoire des corps #22
30/04/15

Soupeser le poids du corps lourd comme un cheval vivant, le poids de la marionnette.
Remonter le fil d’un bras, d’une jambe, d’un buste.
Tester la plastique des articulations : la légèreté d’un pouce, la lourdeur d’une tête.
Puis peser et faire peser.

Soupeser un bras et danser avec, un bras sur l’épaule, sur le dos, sur la tête.

Danser seul avec l’empreinte de l’autre, le souvenir de son poids.

Le corps est lourd, lourd de chaîne, lourd de fonte puis léger plus tard dans un réveil éparse.
Le mouvement devient un long chemin.
Le pas, le saut, la danse, une épaule, un nez, une cheville… sont alternativement lourds et légers.
Le regard suit l’autre à deux, quatre et plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *