Plurivers (2011)

Chêne, acajou

H : 36 cm

l : 45 cm
P : 4 cm

Tentant une approche de la complexité et de l’interaction des univers, ce tableau se voit en deux parties. La partie concave se veut la représentation de la multiplicité des univers dans un plan ou un espace proche (ex. des systèmes solaires). Les stries du bois apportent une représentation en multicouches laissant ainsi la possibilité d’imaginer ces mêmes (ou d’autres) univers dans des espaces ou des temps parallèles. La partie convexe apporte quant à elle un énième univers, complémentaire et inconnu des précédents, atemporel… sous la forme d’une surface impactée dérivant dans un système, peut-être un grand vide, intégrant l’observateur lui-même et son environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *